Comprendre les cotes

Comprendre les cotes

Une cote est tout simplement la transcription d’une probabilité un résultat.
Elle est utilisée pour le calcul des gains.

 

Si vous misez 10€ sur un résultat d’un match coté à 2.5 et qu’il s’avère gagnant, alors vous empochez 10€*2.5 = 25 €. Au final vous faites 15€ de bénéfice (25€ -10€).

Aussi plus la cote est haute, plus vous risquez de gagner gros, mais plus la probabilité que ce résultat se réalise est faible.

 

Comment faire pour convertir une cote en probabilité ?
rien de plus simple il suffit de calculer l’inverse de la cote.

par exemple pour une cote de 2
proba = 1/2 = 0.5 *100 = 50%

 

par exemple pour une cote de 1.5
proba = 1/1.5 = 0.66 *100 = 66%

par exemple pour une cote de 1.25
proba = 1/1.25 = 0.8 *100 = 80%

 

Inversement, pour convertir une probabilité en cote il faut faire ce calcul :

(100/probabilité)

ex : proba = 40%

cote = (100/40) = 2.5

 

Les formats de cotes

Il en existe 3 :

 

– les cotes à fraction
Elle est essentiellement utilisée par les bookmakers du Royaume Uni.
C’est la cote la plus compliquée à comprendre. Elle indique en fait le profit potentiel qu’on peut réaliser.

ex : cote de 5/3

ça veut dire pour 3 unités pariées je peux en gagner 5

« Pour convertir les cotes à fraction en probabilité implicite, il suffit de faire la division suivante : dénominateur divisé par la somme du dénominateur et du numérateur. »

3/(5+3) = 3/8 = 0.375 de proba

soit 37.5%

– les cotes américaines :
On l’appelle aussi Moneyline. Elle est très utilisée par les bookmakers US

« Il existe deux types de cotes américaines : négatives ou positives »

ex : -140

ça veut dire pour gagner 100 unités (en net) je dois miser 140 unités

ex : +140

si je parie 100 unités je peux gagner 140 unités

 

– les cotes décimales
C’est la cote la plus populaire hors USA et aussi la plus simple à utiliser. On l’appelle aussi cote européenne.
La cote se présente sous la forme d’un nombre décimal (souvent à 2 chiffres après la virgule) et sert à calculer les gains potentiels, comme vu plus haut dans l’article.
Gain = mise * cote
Bénéfice = mise * (cote -1)

Conseil :
Familiarisez-vous avec les cotes décimales, ce sont celles que l’on utilise le plus.
Et puis s’il vous arrivait de tomber sous d’autres formats de cotes : pas de panique, les bookmakers offrent souvent la possibilité de changer l’affichage du format.

Laisser un commentaire